samedi 12 mars 2016

IEF, Manifs et Photographies :


EDIT DU 07/07/16 :

Bonjour, ici Jeune Fille du Temps de Echos d'une écrivaine en herbe :
Depuis le 9 mars, nos positions ont évolué. Je suis allée à cette manifestation pour voir ce qu'il en était, en plus de soutenir le mouvement contre la Loi Travail, mais à présent, je suis plus réservée. Les manifestations provoquent des mouvements de foules, qui entraînent, sur le moment, mais qui ne durent pas. (Avis purement subjectif.)
Je m'en suis particulièrement rendue compte en allant à une autre manifestation, celle des étudiants - toujours contre la Loi Travail. Au début, on suit la foule, en se laisse emporter, puis après cela retombe, on prend conscience du pouvoir de cette foule et on la quitte. Du moins, c'est ce qui s'est passé pour moi.
En fait, maintenant, je trouve surtout que le gouvernement ne s'y prend pas de la bonne manière, car l'utilisation excessive de 49.3 n'a jamais convaincu personne.
C'est très autoritariste et l'autoritarisme forcément cela choque chez nous, je n'ai pas grandi dans un climat de ce type là !
Voilà, c'est donc mon avis d'aujourd'hui sur ce mouvement. C'est compliqué la politique et moi je suis surtout écrivain...


*******************************************************

MagdaLEnvol : Pourpre 
Jeune Fille du Temps : italique

Jeudi 9, suite au projet de loi (honteusement nommé) "Travail", Maman et moi sommes allées à un rassemblement. Nous avions déjà signé la pétition sur Internet et j'avais honnêtement hâte de participer à la manifestation car j'aime beaucoup ça (eh oui ! ^^) et surtout parce que je trouve qu'il faut se bouger et se faire entendre pour empêcher qu'une loi pareille - qui viole les acquis du Code du Travail, quand même ! - ne soit votée.


J'avais mon appareil photo , et voici quelques clichés de ma vision des choses.

Il y avait des personnes de tous les âges :



Les médias étaient présents :




MagdaLEnvol interviewée par France 3...




 Pendant un des discours...

Les lycéens contre la loi Travail !


"Accroche à ton cœur, un morceau de chiffon rouge..."

J'ai parfois emmenée avec moi, Zoé à des manifestations petite. Je lui ai toujours et donné le choix de venir ou pas, et expliqué pourquoi je manifestais.
Zoé venait, et aimait ça.Elle venait comme à une fête et se sentait en sécurité.
Depuis que nous avons quitté Lyon, les grandes manifestations sont plus rares, forcément.
C'est curieux comme, elle qui déteste les grandes villes, pour s'y promener, ou autre, apprécie lorsqu'il s'agit d'une manifestation ! Je pense que c'est une question de sens,mais aussi d'excitation.

Bref.
Cette manif là, pourquoi ?
Parce que le code du travail n'est pas un vieux bouquin poussiéreux, qui ne sert plus à rien... Ben non...!
C'est un acquis (bien mal acquis faut croire...), de longues luttes ouvrières, de salariés, pour la dignité des gens qui travaillent. Pour moins d'exploitation, pour une vie pas uniquement faite de travail, d"épuisement, de sommeil et rien.
Si nous avons des loisirs, des week-end, des vacances - congés payés - etc, c'est grâce à ce code du travail.
Si nous avons des horaires limites pour bosser, des tarifs de nuit, des conventions collectives, le droit de bosser mais pas 50 h par semaine et pas à 10 ans etc, ben tout cela a été le fruit de longues négociations entre le gros patronat et les représentants des ouvriers, et... le gouvernement !
Oui ces propos ne sont pas à la mode, néanmoins, ils sont d'urgence à remettre en mémoire.
Cela n'exclut pas des changements , mais pas de cette manière.


J'ai donc été ravie - malgré le contexte - de suivre ce mouvement de jeunes politisés, hors partis, mais extrêmement informés et efficaces : bravo !
Tapez le #onvautmieuxqueça



C'est clair, non ? 

Voici une série de photos de Zoé ou moi, assortis de panneaux venant du site où on trouve la pétition qui a rassemblé à ce jour 1 252 564 signatures .

Pétition que vous pouvez encore signer, car cette loi ?

 Et bien rien n'est fait, mais il ne faut pas traîner ! La pétition ne suffira pas, mais ça aide !

 Et ensuite sortons aux rassemblements près de chez nous, témoignons, et prenons fait et cause. 
Signons ici la pétition .

Nous, nous étions à Nîmes, où j'ai rencontré 3 personnes venant de l'Allier où nous partons 

nous installer, (amusant !), où on a bien discuté avec des vieux militants, des jeunes, des

salariés, et passé une après-midi en famille fort riche !

Zoé qui a 16 ans est inquiète de ces évolutions / Même si elle n'envisage pas le salariat pour 

sa vie, elle comprend le côté anti-vie et destructeur de cette loi. 

Moi je suis artiste et coach en créativite et mon mari est à son compte en tant que 

Thermicien-conseils : Et bien, nous n'avons aucun intérêt à ce que les salariés soient mal 

exploités, crevés ! On les veut en forme et assez bien payés, sinon... Qui seront nos clients ?

Et oui, nous sommes donc toutes et tous concernés.

Mes photos favorites  (Les rescapées ,j'en ai perdues les 2/3 ...) de cette après-midi du 9

Mars en attendant les rassemblements du 17 et 31 Mars... !


A voir ici sur cet album Picasa :
NIMES MANIF CONTRE LOI-TRAVAIL DE EL KHOMRI POUR LE CODE DU TRAVAIL ET #Onvautmieuxqueça



J'ai décidé d'associer certaines infographies du site Loi Travail : non, merci ! avec des portraits que j'ai pris durant la manifestation. Je trouve que ces visages expriment bien ce qu'on peut ressentir en lisant ces propositions de loi.
















Et puis, nous avons rencontré un monsieur très sympathique. Il nous a raconté que dans les années 70 (flower power ! ^^) il distribuait avec des copains das tracts dans les lycées pour informer les jeunes que l'école n'est pas obligatoire ! 
Maman nous a pris en photo tous les deux, malheureusement cette photo est partie dans le triangle des Bermudes de la technologie... :/

Pour conclure, j'espère (même si n'est pas particulièrement efficace) que cette loi ne passera pas, que les gens se feront entendre et sortiront dans les rues pour exprimer leur refus d'une telle loi...
J'espère aussi que les jeunes se sentent concerné(e)s, qu'ils comprennent que cette loi peut mettre en jeu leur futur (et leur présent) et qu'ils se bougent comme les YouTubeurs de #onvautmieuxqueca.

Merci Zoé ! 
Pour te faire plaisir aussi , cette chanson de haute lutte que tu aimes bien, je le sais ... ;-) 

Avec cette belle phrase qui se suffit à elle-même : 

 Il n'y a pas de bonheur sans liberté ni de liberté sans

 courage.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour ,Merci de commenter , modérez vos propres propos , après tout ici c'est un blogs d'auto-didactes et d'auto-apprenants etc...bref courtoisie et auto-discipline y sont appréciées :-)