lundi 19 janvier 2015

Je suis Charlie : Point(s) de vue.

Bonjour,

Aujourd'hui, je voudrais vous faire part de mon point de vue sur ce qui s'est passé à Charlie Hebdo.

J'ai récemment visionné une excellente vidéo avec Boris Cyrulnik et je voudrais la partager car je trouve que Boris Cyrulnik a un avis très réaliste et concis sur la situation actuelle. J'apprécie ce qu'il dit, particulièrement quand il explique aux journalistes que les terroristes ne sont pas des fous, mais au départ, des jeunes en détresse, qui sont recrutés, fanatisées et "transformés" en machine de guerre.


Quand j'ai appris ce qui c'était passé à Charlie Hebdo, la première chose que j'ai ressentie a été à la fois de la colère et de la tristesse. J'étais en colère et choquée qu'une telle chose puisse arriver. Nous sommes au XXIe siècle, de mon point de vue, nous ne devrions plus tuer des gens à cause des divergences de pensées et d'actes ! Je n'ai pas compris, sur le coup, comment on peut faire des choses pareilles. 
J'ai été triste de tous ces morts. J'ai été triste de toutes ces vies jetées en l'air. J'ai aussi été triste car Maman pleurait. Elle m'a expliqué qu'elle avait commencée à acheter Charlie Hebdo à mon âge. 
Par la suite, ma Maman et moi avons beaucoup parlé. Elle m'a montré des caricatures publiées par Charlie, des vidéos, des interviews, un de Cabu notamment. J'ai beaucoup aimé comment cet homme parlait avec humour et sens critique. J'ai aussi lu quelques articles sur Charlie Hebdo, dont un dans Les Inrockuptibles. J'ai également lu cet excellent article des Ateliers L'Envol sur comment évoquer la tragédie "Charlie" avec les enfants et les ados.


Nous nous sommes également rendues à Montpellier pour un rassemblement le jour même de l'exécution. Il y avait énormément de monde, rassemblé autour du club de la presse. C'était très émouvant de voir autant de monde venu spontanément. Voici les photographies que j'ai prises.




Il y avait énormément de monde à Montpellier le 7 janvier 2015, le jour même de l'exécution à Charlie Hebdo.



Nous avons un peu parlé avec ce jeune homme et Maman lui a fait remarquer qu'il y avait du boulot s'il voulait rentrer "en résistance contre la bêtise humaine." Personnellement, je trouve que c'est tout de même une bonne idée de départ !



Puis, j'ai (re)découvert Charlie Hebdo (je le lisais quand j'étais petite, ^^ mais je ne m'en souviens pas) que j'ai trouvé drôle, intéressant, parfois fin, mais principalement drôle. Je n'ai pas du tout trouvé les dessins choquants. De mon point de vue de jeune fille de 15 ans, je trouve qu'il est important que des jeunes lisent Charlie Hebdo ou d'autres magazines du genre. Comme le dit Boris Cyrulnik, la culture peut sauver. Mais ce que j'ai le plus aimé, c'est une des chroniques d'Elsa Cayat, qui a été publiée dans le numéro de mercredi dernier.



Personnellement, je continuerais à acheter Charlie Hebdo, pas uniquement pour soutenir le journal et la rédaction, mais aussi parce que j'aime lire Charlie.






Quelques jours après l'exécution à Charlie, j'ai réalisé ce dessin.





J'espère que ce petit article vous plaira, vous donnera envie de lire Charlie et surtout de continuer à défendre la liberté de l'expression et de la presse
.
A bientôt !


5 commentaires:

  1. Bravo pour cet article.
    Certains journalistes professionnels devraient prendre exemple sur toi.
    .Au plaisir de te lire.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai très peu lu Charlie Hebdo. j'ai connu un tout petit peu Fluide Glacial. Je sentais bien que certains des dessins pouvaient être mal interprété et vexer des gens... De là à tuer, c'est tellement inacceptable !

    J'ai connu un des dessinateurs dans le programme jeunesse télé de TF1 (Club Dorothée), mais les souvenirs sont vagues.

    J'ai visionné l'émission où est intervenu Boris Cyrulnik. j'ai beaucoup aimé aussi. J'ai été émue par le témoignage télé de l'homme qui était resté caché sous l'évier lors de la prise d'otage. Il y a eu beaucoup d'entraide.

    Je m'interroge sur le nombre d'artistes (reconnus ou pas) qui ont été persécutés ou tués pour ce qu'ils auraient écrit ou créés... Car j'ai la sensation que ces cycles d'Histoire ne font que se répéter, comme une spirale ascensionnelle qui nous offrirait l'opportunité d'apprendre et d'évoluer, si on veut bien la saisir !

    J'espère que l'être humain saura de mieux en mieux accepter la différence, exprimer son désaccord de manière pacifique et respectueuse.

    Merci pour ces photos qui partage l'ambiance de ce soir-là. Il y a un visuel un peu flou intéressant. Impressionnante celle avec les bâtiments derrière !

    RépondreSupprimer
  3. Merci de ton analyse! Bravo à toi et à ta maman qui a su te conduire dans cette voie! J'aimerai tant que tous les adolescents puissent avoir un aussi bon discernement.....

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ce bel article, qui nous livre ton point de vue de jeune fille sur ces assassinats.
    A te lire!

    RépondreSupprimer
  5. Marina Salomon > Merci de votre enthousiasme !
    Seve > Je partage votre souhait. Merci pour les photos !
    Anonyme1 > Merci à vous ! J'espère en effet que je ne suis pas la seule adolescente à réagir.
    Anonyme2 > Merci beaucoup de votre commentaire !

    RépondreSupprimer

Bonjour ,Merci de commenter , modérez vos propres propos , après tout ici c'est un blogs d'auto-didactes et d'auto-apprenants etc...bref courtoisie et auto-discipline y sont appréciées :-)