mercredi 12 février 2014

Sujet : Tragédie

Bonjour !

Aujourd'hui, je ne peux pas résister à l'envie (!) de vous présenter d'abord le livre "avant-première" d'Elizabeth LaBan : Sujet : Tragédie. (Titre original : The Tragedy Paper.) J'ai en effet reçu les épreuves non corrigées, le livre sortant en France le 20 février 2014 !





Sujet : Tragédie raconte les histoires mêlées de Duncan et Tim. Dans l'internat d'Irving, près de New-York, la tradition veut que chaque élève de terminale laisse un "trésor" pour l'élève qui occupera sa chambre l'année suivante. Duncan hérite donc de la chambre de Tim, un élève albinos. Et comme "trésor", Tim a laissé à Duncan des CD sur lesquels il raconte les événements de l'année précédente, son amour pour Vanessa, son histoire et surtout :

"Ce que tu vas entendre - les mots, la musique, ma dégringolade et ton rôle supposé ou réel dans celle-ci - te rendra un fier service. En fait, je t'offre le meilleur des cadeaux, le meilleur des trésors dont tu puisses rêver. Je te donne la matière de ta disserte sur la tragédie."

Cette fameuse disserte sur la tragédie est le point final des études à Irving. 

Ce que j'ai pensé de Sujet : Tragédie au début de ma lecture :
Dès les premières phrases, j'ai aimé le style de l'auteure. De plus, la fin du premier chapitre (et de tous les autres...) se termine par un suspense, ce qui fait qu'on ne peut pas ne pas avoir envie de tourner la page. 

"Duncan avait fait des prouesses pour maîtriser les choses, mais il redoutait de perdre de vue ce qui était vraiment important. Et puis, ce mot - portée - l'incitait à tout remettre en question. Prendre une décision le paralysait. [...] Et le chemin qu'il empruntait, avait-il lui aussi une portée ?"

Ce que j'ai pensé de la fin de Sujet : Tragédie :
La fin est drôle, assez émouvante même, surtout après les chapitres précédents... Elle est agréable et (grand avantage par rapport à certains livres que j'ai lu...) elle ne m'a pas laissée sur ma faim. En fait, je la trouve même très bien faite, car les livres avec des bonnes fins ne courent pas les rues bibliothèques. ;)

La narration alterne entre l'histoire de Tim, à la première personne et celle de Duncan, à la troisième personne. L'auteure évoque sans cesse à demi-mot l'événement de l'année précédente, donnant envie au lecteur de continuer le livre jusqu'à la toute fin...

"Duncan savait ce que Tim avait mis en branle. Pourquoi un voyant rouge ne clignotait-il pas chaque fois que quelqu'un faisait un mauvais choix ou un choix désastreux, en l'occurrence ? [...] Il avait déjà vécu ces moments, pourquoi s'infliger cette épreuve ? [...] Et puis, il entendait la voix rocailleuse de Tim le remercier de l'écouter. Il ne voulait pas le laisser tomber encore une fois. Il l'avait déjà fait."

Les personnages sont très bien construits, avec une personnalité propre qui ne les quitte pas. Je n'ai pas pu m'empêcher de m'attacher aux personnages principaux, particulièrement à M. Simon et sa phrase de fin de cours : "À présent, allez répandre beauté et lumière."

Voilà, pour conclure cette chronique, je dirais que Sujet : Tragédie est un magnifique roman, tragique évidemment, mais également plein de beauté et d'émotion.

J'espère que vous pourrez le trouver et le lire quand il sera sorti. À bientôt !


La "bande-annonce" du livre (en anglais) : 

4 commentaires:

  1. Ah ben tu m'as convaincue ! Je vais le lire !! :-)

    RépondreSupprimer
  2. Ton avis positif me donne encore plus envie de lire ce livre :)

    RépondreSupprimer
  3. Manon S.R > Merci pour ce commentaire ! J'espère que tu pourras le trouver ! :)

    RépondreSupprimer

Bonjour ,Merci de commenter , modérez vos propres propos , après tout ici c'est un blogs d'auto-didactes et d'auto-apprenants etc...bref courtoisie et auto-discipline y sont appréciées :-)