vendredi 29 novembre 2013

Tv , Radios , Opéras -Ballets !

Chère Vivienn ,

Nous avions évoqué l'absence de télé , chez vous et chez nous aussi.Des années sans TV et ma foi ,ça fait du bien !!

Jeune fille du temps me fait rire (avec amour) quand elle montre de la méfiance envers la télévision !

(Remarque bien qu'elle n'a peut-être pas si tort ,dans le fond...)

Nous avons beaucoup écouté la radio , et nous continuons .

Puis l'hiver dernier , à vivre dans notre coin de terre en "Zone humide et grise" , je me suis dit que ce serait sympa de tenter d'avoir la TV....

Si, si !

Tu sais le petit ciné où nous aimions aller avait fermé , ils ont construit un multiplex à l'américaine , avec comptoir où les gens vont avant la séance , ils mangent du pop-corn pendant le film se lèvent pendant le générique et tu paies 9 euros la séance...Ay , misayre !!

Alors , essai TV ! ;-)

Ca ne remplace pas du tout les salles obscures , c'est clair !

Mais Miss est cinéphile , alors on saute sur les occasions !

Cycle woody Allen (on adore tous ici !) , série The big bang theory , (en VO of course) , et là dernière trouvaille :

Les ballets et Opéras en direct Live :

Quelle merveille !

On est actuellement en plein émerveillement devant "Alice " par le ballet royal de Londres , les décors et le reste ,tout est parfait !

Ah , tu aimerais ...

regarde un petit extrait :




On a aussi eu une belle discussion récemment après avoir vu tous ensemble cet excellent documentaire sur Arte :

Tous au Larzac



Franchement , il est beau à voir , surtout par les temps qui courrent .

(C'est vrai que Arte a un site et que d'autres aussi mais en gd écran ,on apprécie c'est vrai ...Du coup on s'offre sur notre expérience TV deux mois de bouquet payant ,oui ....)

Il est vrai que notre option TV va avec un grand écran plat , je te l'avoue ! C'est moche mais on recouvre ça d'un tissu dès que c'est éteint et voilà !


On s'est débrouillé ...

On a aussi beaucoup hésité , mais bon Miss apprécie et n'abuse pas ,mais alors pas du tout !!

Là , je te laisse , les décors sont trop beaux pour que je continue à faire deux choses à la fois ,

Prends du bon temps avec les tiens, ma chère Vivienn ,

          Quel beau ballet ,

                                    Ca met en joie , vraiment !
                                                            Je t'embrasse ,


Ton amie ,                                                                   Madalaine .


jeudi 28 novembre 2013

Fragments de Vie libre d'école :

Ma chère Vivienn ,


Un peu de partages de nos instants de vie , aujourd'hui !

Une courte lettre , juste pour me donner l'impression que tu pourrais être là
et vivre avec nous ces simples moments d'instruction dite en famille , que nous avons tant plaisir à Vivre ...!

Ce matin ,nous avons commencé par des écoutes de poésies , et puis jeune fille du temps m'a rappelé ce lien pour comprendre Montaigne et sa conception de la discussion , que je lui avais envoyé par mail (une sorte de pense-bête vois-tu ! Pour nous les distraites, c'est pratique !!) et nous voici sortant les crochets , crochetant en écoutant ceci :



Les chats , eux se chauffent entre soleil et chauffage ....

Tu vois , à la fois rien d 'extraordinaire , et en même temps rien de banal ....

Comme il fait soleil , (rare dans les contrées où nous sommes encore pour l'instant ,) nous irons marcher après notre repas , tiens !

Puis Jeune fille du temps se mettra à ce qui lui plait , je suppose les langues , ou écrire ses récits , on verra , et moi je peindrais ou non ah ! Ah ah la distraction , une copine passe à la maison , tiens c'est vrai !

Thé donc et papotes !

Voilà ,

Chère Vivienn , A tout bientôt ,
                            prends soin de la précieuse Vie ,
                   je t'envoie des sourires , quelle chance nous avons tu vois ,

                                        Affectueusement,

                                                        Ton amie ,                          Madalaine .

mardi 26 novembre 2013

Sept message pour mes 15 ans

Bonjour !
Comme je l'avais annoncé dans mon précédent article, je vais vous proposer une critique d'un des livres de Virgule. Aujourd'hui, ce sera " Sept messages pour mes 15 ans " de Stewart Lewis. (Titre original : You have seven messages.)




Des cinq livres envoyés par Virgule (il ne m'en reste plus qu'un à lire), Sept messages pour mes 15 ans est mon préféré. L'écriture est à la fois drôle et très touchante, voire même émouvante à certains passages. Au début, ce livre ne me disait rien, mais il m'a suffit de lire les premières lignes pour savoir que j'allais l'aimer. 


"J'ai quatorze ans. Mais je lis le New York Times, je ne mets pas de barrettes dans mes cheveux, je ne décore pas mon téléphone portable avec du vernis à ongles et je ne cours pas après les garçons. [...] Je fais plus jeune que mon âge. Je le sais, mais je n'aime pas qu'on me traite d' "ado". Ça me donne l'impression d'être coincée au purgatoire des enfants sages, [...]."


Luna, l'héroïne de cette histoire, vit à New York avec son petit frère et son père. Sa mère est morte il y a un an. Un jour, en allant voir l'ex-appartement de sa mère, Luna y découvre son portable. Sans vraiment savoir pourquoi, elle écoute la messagerie et découvre sept nouveaux messages...  
De fil en aiguille, on suit les découvertes de Luna autour de ces sept messages. Mais ce qui est agréable dans la lecture, c'est que l'auteur ne s'est pas focalisé uniquement sur ces messages. On " assiste " également à la vie quotidienne de Luna, à sa nouvelle passion pour la photographie lorsque son père lui offre un vieil appareil photo, à sa rencontre avec son voisin violoncelliste, Oliver... 
Au fil de ses découvertes, Luna fera de nombreuses rencontres qui lui permettront de rencontrer une autre partie d'elle-même...

L'écriture de Stewart Lewis est très attachante, comme ses personnages. Les chapitres nous entraînent plus profondément dans l'histoire et, passé le chapitre 10, il devient presque impossible de s'arrêter. (Enfin pour Madalaine et moi...) Les personnages sont presque tous assez mystérieux avec une part d'eux-même qu'on ne découvre qu'en "cours de route".  La fin est très belle, très touchante aussi.

" Pour la première fois depuis la mort de ma mère, je ne ressens pas les mains géantes qui me compriment le cœur. Elles ont disparu. À la place, je me sens légère. J'ai l'impression de me déployer lentement, comme si un nœud s'était défait. "


Sept messages pour mes 15 ans est donc un magnifique roman de découverte, d'amour et de sentiments.
J'espère que vous pourrez le trouver et le lire, car il est vraiment formidablement beau, tout simplement.