samedi 2 juillet 2011

Set Us Free ! :-)




Bonjour ,

Cette vidéo ,plutôt audio , m'a intéressée (bon c'est en anglais , hein,mais vivre en Bretagne fait faire de grands progrès dans la pratique de l'anglais !!! ) de part la réflexion qu'elle fournit et qui , c'est vrai rejoint en partie mon cheminement...

Je me suis bien intéressée  à cette notion de Unschooling ,et il faut bien avouer qu'avec l'ambiance des contrôles ,on n'est pas toujours aidé à réfléchir sereinement.Néanmoins j'ai réussi je crois à tracer notre route et vivre ce qui était bien à nous , notamment nous parents et ce qui allait à Petite fille du temps sans pour autant rentrer (encore ! ) dans une case (roooh les cases ) ni homeschool ,ni unschool et voilà .

J'ai aussi rencontré des familles se réclamant du "Radical Unschooling" et là je n'adhère pas du tout.

Je crois que j'aime bien le bon sens et l'équilibre ,même si ce n'est pas toujours simple ,ce n'est pas forcément tortueux. ;-)

J'avais déjà à l'idée qu'enseigner ou de transmettre des savoirs aux enfants quand j'étais institutrice n'était pas la voie que je sentais être juste.

Alors ,forcément dans la vie libre d'école ,ça me parait absurde (à moi) de reproduire un lien "prof-élève".

Je ne crois pas que les enfants soient incapables d'apprendre par eux-mêmes ,et je suis persuadée qu'ils ont besoin de gérer leur propre façon d'apprendre qui peut parfois nous apparaitre mystérieuse.(Vraiment mystérieuse ,croyez-moi !!) Dans le fond ,c'est exactement pareil pour des adultes qui apprennent.



je crois qu'en fait , dans une vie sans école ,il est bon que les enfants voient les adultes apprendre aussi ,vivre ,travailler ,et qu'eux aussi puissent vivre ,étudier,fabriquer, travailler et que tous nous échangions, et rêvions autant que nécessaire.

Mon article est trop court pour ce vaste sujet ,mais tant pis ,il fait trop beau , à plus tard ! ;-)